Il Emmène Sa Femme À Sa Dernière Session De Chimiothérapie, Mais Celle-Ci N’a Aucune Idée De Ce Qui Va L’attend

Alissa Bousquet subissait sa dernière séance de chimiothérapie et, naturellement, son mari a voulu marquer le coup. Alors qu’elle était assise à attendre la fin de son traitement, une surprise est arrivée dans la chambre d’hôpital *** Mais ce qui n’était au début qu’un petit geste touchant de son mari a fini par se transformer en une action qui a fait pleuré de nombreux patients.

Cette histoire inspirante a pris cette tournure pour une raison simple : Brad et Alissa vivent dans un petit village. Mais le problème quand on vit dans un petit village, c’est que bien souvent, tout le monde est au courant de vos affaires. Par contre, quand vous avez besoin de soutien ou d’un coup de pouce, il n’y a pas meilleur endroit où vivre.

La famille Bousquet a réalisé ce jour-là que même les plus petites communautés pouvaient manifester un grand élan de solidarité. En effet, lorsque Brad a appelé à l’aide les habitants de leur petite ville d’Oakland, dans le Nebraska, la plupart des 1244 concitoyens ont volontiers répondu présent.

ADVERTISEMENT

Après tout, la famille Bousquet, composée de six membres, vivait heureuse depuis des années dans le village d’Oakland, situé à une heure d’Omaha. Mais en décembre 2015, leur vie a basculé lorsqu’Alissa a appris une nouvelle dévastatrice.

Tout a commencé quand, alors qu’elle venait d’avoir 40 ans, Alissa a passé une mammographie de routine. Malheureusement, c’est là qu’elle a appris qu’elle avait un cancer du sein de stade I. Le diagnostic a provoqué un véritable choc puisqu’il n’y avait pas d’antécédent de cancer dans la famille d’Alissa et qu’elle ne montrait aucun symptôme apparent. En réalité, Alissa a eu de la chance que la maladie soit détectée, tout court.

ADVERTISEMENT

Hélas, près d’une américaine sur huit souffre d’un cancer du sein au cours de sa vie. Néanmoins, un dépistage précoce peut avoir un impact considérable sur la suite des évènements. Ainsi, même si la nouvelle a été bouleversante, la famille est restée positive et a tiré un certain réconfort du fait que la maladie avait été détectée assez tôt.

ADVERTISEMENT

Cependant, les statistiques montrent que les femmes américaines sont plus susceptibles de mourir d’un cancer du sein que de n’importe quelle autre maladie, à l’exception du cancer du poumon. Il est toutefois rassurant de savoir que le taux de décès dû à un cancer a diminué au cours des 25 dernières années. Cette baisse s’explique par le diagnostic précoce, l’amélioration des procédures de dépistage et la sensibilisation du public.

ADVERTISEMENT

Évidemment, dans les mois suivants le diagnostic d’Alissa, sa famille et ses amis ont tous été là pour la soutenir. D’ailleurs, en janvier, Brad a publié un message sur Facebook sur le ton du défi : “C’est l’heure d’aller botter le cul du cancer. Tu peux le faire, Alissa !”. Au cours des six mois suivants, Alissa s’est rendue régulièrement au Methodist Estabrook Cancer Center d’Omaha pour son traitement.

ADVERTISEMENT

Pour commencer, Alissa a subi deux tumorectomies afin d’enlever le tissu mammaire cancéreux. Ensuite, après une période de repos de quatre semaines, elle a enduré quatre séances de chimiothérapie. La dernière séance était prévue pour le 23 juin 2016.

ADVERTISEMENT

Mais Brad a été épaté par le courage dont sa femme a fait preuve tout au long de son épuisant traitement. “Elle m’a impressionné par sa force, sa vaillance et son attitude positive,” a-t-il écrit sur Facebook. “Je voulais faire quelque chose de spécial… pour lui montrer tout le soutien et l’amour qu’on lui porte.”*

ADVERTISEMENT

C’est ainsi qu’un plan a commencé à se mettre en marche pour marquer le coup. Mais ce qui n’était au départ qu’une conversation par message entre quelques amis et membres de la famille s’est transformé en un geste d’une ampleur considérable, qui a même émeut aux larmes de parfaits étrangers. “En cachette, j’ai envoyé un message à plusieurs amis et membres de la famille d’Alissa,” a expliqué Brad sur Facebook. “Je leur ai demandé de m’aider pour surprendre Alissa en la couvrant de roses.”

ADVERTISEMENT

D’abord, Brad a contacté un fleuriste du coin. Mais un simple bouquet de fleurs n’était cependant pas ce qu’il avait en tête. Non, le plan de Brad était le suivant : permettre aux gens d’acheter une rose en échange d’un don de 10 dollars. Ainsi, non seulement Alissa recevrait les roses, mais les profits seraient aussi reversés à une association de lutte contre le cancer.

ADVERTISEMENT

Alors qu’Alissa discutait tranquillement avec son mari pendant sa dernière séance de chimio, elle a reçu une surprise extraordinaire. Que s’est-il passé ? Et bien, ses deux filles et quatre de ses meilleurs amis sont arrivés, mais ils ne lui ont pas tendu un simple bouquet. Non, Alissa a littéralement reçu des centaines de roses de toutes les couleurs.

ADVERTISEMENT

En fin de compte, le fleuriste a été débordé de commandes. En réalité, alors que le plan de Brad commençait à se répandre, le commerce local s’est retrouvé submergé de commandes. Rapidement, les ventes ont dépassé la centaine de roses et, peu après, plus de 300 fleurs avaient été commandées. Lorsque le nombre de roses a dépassé les 500, Brad a dit au fleuriste débordé qu’il pouvait arrêter de prendre des commandes.

ADVERTISEMENT

Au total, 170 familles ont acheté 500 roses au nom d’Alissa. Par ailleurs, la communauté est parvenue à récolté plus de 4500 dollars pour l’organisme de recherche sur le cancer Susan G. Komen. Manifestement abasourdie, Alissa n’arrêta pas de répéter “oh mon dieu” tandis que ses filles plaçaient boîte après boîte devant elle.

ADVERTISEMENT

Mais que peut-on bien faire avec 500 roses ? Eh bien, Brad et Alissa ont décidé de partager leur joie avec les autres malades qui subissaient une chimiothérapie ce jour-là. Naturellement, ils ont décidé de distribuer les fleurs aux autres patients.

ADVERTISEMENT

En plus de magnifiques fleurs, les patients ont reçu un petit mot de la famille Bousquet. On pouvait y lire : “Ma famille aimerait vous offrir ces quelques roses. J’espère qu’elle apporteront un peu de joie à votre journée”. La lettre expliquait ensuite ce que la communauté venait de réaliser.

ADVERTISEMENT

Le mot disait ensuite : “Je ne sais que trop bien ce que les familles endurent lorsqu’un être cher est atteint d’un cancer. Si j’ai appris une chose de cette périple, c’est bien que le soutien des amis et de la famille n’a pas de prix.”

ADVERTISEMENT

Il se terminait par cette phrase : “Veuillez accepter ces roses en guise de soutien de la part de notre famille”. Plus tard, Brad a expliqué que son moment préféré de la journée a été de voir les larmes de joie des patient surpris de recevoir cette livraison spéciale.

ADVERTISEMENT

Le combat d’Alissa n’est cependant pas tout à fait terminé, puisqu’elle doit encore être opérée. Mais alors que les Bousquet continuent à “botter le cul du cancer dans la bonne humeur”, ils espèrent qu’Alissa sera complètement guérie d’ici la fin de l’année.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT